Dernière grande mêlée estivale

Les Écuyers terminent l’été sur un bel événement : une grande mêlée à 30 combattants !

Après un premier test réussi à Courgoul, fin juillet, l’invitation avait été lancée pour cette deuxième édition : touristes, locaux, curieux, combattants de clubs, tous avaient rendez-vous dans une prairie à la sortie de village pour rejouer ces grandes batailles ludiques et dynamiques.

Les équipes étaient composées de combattants à l’épée / bouclier et de 3 à 4 archers. Les règles sont simples :

  • les épéistes ont deux vies qu’ils perdent une à une quand ils sont touchés par une épée adverse ou une flèche. Quand ils sont “morts”, ils se mettent à terre en attendant la fin de la manche.
  • les archers ont une seule vie qu’ils perdent quand ils sont touchés par une flèche.
  • les épéistes ne peuvent pas attaquer les archers.
  • la manche est terminée quand tous les épéistes d’une équipe sont à terre.

Cela a permit de voir apparaître des stratégies collectives, les archers et les épéistes se protégeant mutuellement, les épéistes adverses profitant qu’un archers réarmait pour lancer leur offensive…

Ça et là, de jolis duels acharnés se créaient alors …

… tandis que les archers cherchaient leur prochaine cible :

Au final, trois parties en 5 manches gagnantes ont été jouées. Près de trois heures de combats sous un beau soleil, dans un non moins beau village…

L’été se termine, nous allons bientôt reprendre le chemin des entraînements en gymnase.

Mais que Courgoul se rassure, nous reviendrons l’été prochain pour revivre ces grands batailles de combat léger !

Nos remerciements :
– à M. Jaffeux, maire de Courgoul, pour l’invitation et la communication,
– à M. Guerin qui nous a prêté sa prairie pour qu’on puisse jouer,
– à l’association les Pailhats de Courgoul pour leur accueil,
– à Michel, Sandrine, Christelle pour les photos / vidéos,
– aux parents et aux jeunes Écuyers pour leur aide à l’animation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *